Nueva ventana/New window. Logo Inaem del MECD

Logo Compañía Nacional de Danza (INAEM)

José Carlos Martínez Biographie

CND Artistic Director. José Carlos MartínezDirecteur artistique de la Compañía Nacional de Danza
Originaire de Carthagène en Espagne, José Carlos Martínez se forme dans sa ville natale sous la tutelle de Pilar Molina, puis au Centre de Danse International Rosella Hightower de Cannes. En 1987, il est lauréat du prix de Lausanne et intègre l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris, puis en 1988 il est choisi par Rudolf Noureev pour rejoindre le Corps de Ballet de l’Opéra de Paris. Il devient Sujet, puis Premier danseur en 1992 et est nommé Etoile en 1997 à l’issue de La Sylphide. Il se fait tour à tour l’interprète de princes lumineux de monarques plus sombres, tel que Nosferatu de Jean-Claude Gallotta, ou Ivan Le Terrible de Louri Grigorovitch.
Remarqué par les chorégraphes contemporains, il crée notamment Pas/parts de William Forsythe (1999), ainsi que Giselle et Appartement de Mats Ek.
Chorégraphe, il signe ses premières créations en 2002 avec Mi Favorita, sur les musiques de Gaetano Donizetti, et en 2003 avec le pas de deux Delibes Suite, puis en 2005 avec Scaramouche, ballets qui sont respectivement repris pour les spectacles « Jeunes danseurs de l’Opéra de Paris » en 2003 et 2006. En 2005 il crée au Japon Parenthèse 1, un solo pour Laëtitia Pujol et, en 2006, Soli-ter, une pièce pour l’Opéra de Paris. José Martínez présente en 2007 au Musée Picasso de Malaga, El odor de la Ausencia (L’Odeur de l’Absence), un duo sur fond de guerre d’Espagne. En 2008, l’Opéra de Paris lui commande Les Enfants du paradis, vaste fresque adaptée du film de Marcel Carné sur une création musicale de Marc-Olivier Dupin. A la suite de cette création, il en revisite le 2ème acte (intitulé Robert Macaire) et crée en 2009 Scarlatti – Pas de Deux, sur les Sonates de Scarlatti. En 2010, il crée encore Marco Polo – La Dernière Mission, pour le Ballet National de Shanghai.
Il est depuis 2011, directeur de la Compañia Nacional de Danza d’Espagne où il crée Sonatas (2012), Raymonda Divertimento (2013) et Don Quichotte (2015). Il crée aussi Resonance pour le Boston Ballet (2014). Recompensé de nombreuses fois pour sa carrière d’interprète, il reçoit le Prix National de la Danse en Espagne en 1999, et a été fait Commandeur des Arts et Lettres.
CND Project Presentation by José Carlos Martínez
Spanish José Carlos Martínez Biography
English José Carlos Martínez Biography